Maladies oculaires courantes que vous devez connaître

Certaines maladies oculaires peuvent affecter presque n’importe qui, comme les erreurs de réfraction, la fatigue oculaire liée au numérique ou la sécheresse oculaire. Mais il existe également des maladies qui peuvent avoir un effet plus important et menacer votre vision.

 

Certaines maladies oculaires les plus courantes auxquelles il faut faire attention comprennent

 

  • Erreurs de réfraction

Lorsque les rayons lumineux ne sont pas correctement focalisés sur la rétine, cela entraîne une vision floue. Les lunettes sont la solution non invasive la plus simple pour corriger les erreurs de réfraction, notamment :

 

    • Myopie, lorsque les rayons lumineux se concentrent à l’avant de la rétine et que les objets éloignés semblent flous.
    • Hypermétropie, lorsque les rayons se concentrent derrière la rétine et que les objets en gros plan semblent flous.
    • Astigmatisme, qui peut entraîner une vision floue, car la cornée n’est pas parfaitement formée pour diriger la lumière dans l’œil.
    • Presbytie, qui est également une hypermétropie, mais qui est causée par la perte d’élasticité du cristallin de l’œil due au vieillissement.

 

  • Sécheresse oculaire

La sécheresse oculaire est une affection qui se caractérise par un manque de larmes ou par une altération de la qualité des larmes, de sorte que la surface antérieure de l’œil n’est pas entièrement lubrifiée. Les symptômes de la sécheresse oculaire sont une sensation de grattage, des paupières lourdes ou l’impression d’avoir un corps étranger dans l’œil. D’autres symptômes incluent des picotements ou des brûlures, des épisodes de larmoiement excessif, des douleurs, une sensibilité à la lumière, des rougeurs dans l’œil. De nombreuses personnes présentant une sécheresse oculaire peuvent également constater des changements dans leur vision, tels qu’une vision floue ou instable.

 

Un mode de vie sain, une bonne alimentation et des lunettes de soleil avec protection contre les rayons UV peuvent vous aider à éviter la cataracte. Si vous l’avez déjà, elle peut être corrigée par une intervention chirurgicale. Les personnes présentant des symptômes de sécheresse oculaire doivent consulter un·e professionnel·le de la vue pour déterminer la cause, ce qui peut aider à guider le traitement.

 

  • Cataractes

    Il s’agit de l’une des maladies oculaires les plus courantes. La cataracte est classée parmi les maladies dégénératives de l’œil. Elle se caractérise par l’apparition de zones troubles dans le cristallin et sa capsule, qui empêchent la lumière d’atteindre l’arrière de l’œil (la rétine). Cela peut entraîner une vision floue, nuageuse ou brumeuse, en particulier la nuit ou en pleine lumière. Les cataractes sont communes chez les personnes âgées, mais d’autres facteurs peuvent augmenter votre risque de développer cette affection oculaire. Il s’agit de la cigarette, le diabète, la mauvaise alimentation et une surexposition aux rayons ultraviolets. Un mode de vie sain, une bonne alimentation et des lunettes de soleil avec protection contre les rayons UV peuvent vous aider à éviter la cataracte. Si vous en souffrez déjà, elle peut être corrigée par une intervention chirurgicale.

 

  • Daltonisme

    C’est la difficulté à voir ou à faire une distinction entre certaines couleurs. Le plus souvent entre le rouge et le vert, mais peut également être entre le bleu et le vert, ou le bleu et le jaune. Le daltonisme est souvent hérité, mais il peut aussi être un symptôme d’autres maladies oculaires telles que le glaucome ou de la DMA. Malheureusement, il n’existe pas de traitement ou de cure pour ce problème, mais une personne daltonienne peut apprendre à s’adapter de différentes manières.

 

  • Fatigue oculaire numérique

    Les appareils numériques sont devenus une partie naturelle de notre quotidien, mais une utilisation prolongée des écrans peut entraîner de nombreux problèmes de vision. La fatigue oculaire liée au numérique est l’inconfort oculaire physique ressenti par de nombreuses personnes après deux heures ou plus devant un écran numérique*.

    Vos yeux doivent travailler plus fort et se concentrer plus souvent en regardant un écran. Cela peut causer des symptômes, y compris la fatigue oculaire, une vision floue ou double et les yeux secs. Des recherches suggèrent également qu’une exposition prolongée à la lumière bleue émise par les appareils numériques peut nous être nocive. Il s’agit d’une condition qui se traite facilement grâce à une pause de quelques heures à l’écart des écrans.

 

  • Œil paresseux (amblyopie)

    Il s’agit d’une affection caractérisée par un développement insuffisant de la vision dans la petite enfance, parce que l’œil et le cerveau ne fonctionnent pas correctement ensemble. Il se produit quand la vision d’un œil ne se développe pas correctement, entraînant l’enfant à dépendre de l’autre, le plus fort des yeux. Notez que les enfants ne se plaignent souvent pas d’une vision floue dans l’œil amblyope, car cela leur semble normal. Les options de traitement comprennent la prescription de lunettes et des exercices de thérapie visuelle.

  • Sensibilité à la lumière (photophobie)

    Il s’agit d’une intolérance à la lumière, habituellement à des sources de lumière intense telles que la lumière du soleil, la lumière fluorescente et la lumière incandescente. La sensibilité à la lumière peut causer de l’inconfort et nécessiter de loucher ou de fermer les yeux. L’utilisation de verres teintés, de lunettes de soleil, de verres photochromatiques ou polarisés peut aider à résoudre le problème.

  • Strabisme

    Également connu sous le nom de loucherie ou strabisme, un strabisme est une condition oculaire lorsque les yeux se concentrent dans des directions différentes. En conséquence, le cerveau reçoit deux images visuelles, ce qui peut conduire à une vision floue ou double et à un œil paresseux. Un strabisme apparaît généralement avant l’âge de cinq ans, bien qu’il puisse commencer plus tard dans la vie et est habituellement détecté au cours d’un examen visuel de routine. En cas de diagnostic précoce, le strabisme peut généralement être corrigé. La maladie peut être traitée par des lunettes correctrices, des exercices ophtalmologiques, une chirurgie ou une combinaison de ces approches. 

 

N’attendez pas trop longtemps avant de demander de l’aide pour ces maladies. Beaucoup d’entre elles peuvent être corrigées à l’aide d’un examen de la vue approprié.

 

Prenez rendez-vous avec votre opticien habituel si vous présentez l’un des symptômes décrits ci-dessus. Si aucune pathologie n’est détectée, vous obtiendrez au moins une mise à jour de l’état de votre vision, ce qui est une bonne chose pour vous!

 

*The Vision Council. Eye overexposed: The Digital Device Dilemma. 2016 Digital Eye Strain Report.