HOYA VISION

Mieux comprendre la myopie

La myopie, un enjeu mondial de santé publique

On peut parler de pandémie de moins en moins silencieuse.

D’après l’OMS, Il y a 3,6 milliards de myopes dans le monde actuellement, soit 33,3% de la population mondiale. On estime que 5 milliards de personnes, soit la moitié de la population mondiale, pourrait être myope d’ici 2050*. Ralentir et freiner ce phénomène est essentiel.

De nombreux facteurs peuvent favoriser l’apparition et l’évolution rapide de la myopie : 

  • Environnementaux : vision de près prédominante (durée et/ou distance trop courte, et notamment sur les écrans)
  • Trop peu de temps passé en extérieur
  • Génétiques (ethnicité, âge, myopie parentale) 
  • Optiques (déficit vision binoculaire, longueur axiale de l’œil…)

Qu'est ce que la myopie et comment contrôler son aggravation ?

La myopie est le trouble de la vision le plus répandu dans le monde. En 2020, 1 français sur 3 est myope et selon les études prédictives, près de 50% de la population mondiale* sera myope en 2050.

Quand on est myope, notre vision est floue sur des objets éloignés tandis que les objets proches peuvent être vus clairement. La myopie est souvent détectée quand l’enfant se rapproche trop de la télévision par exemple et qu’il n’arrive plus à lire au tableau, ce qui intervient entre 6 et 7 ans. La myopie a un facteur héréditaire important, surtout si les deux parents en sont atteints. L’utilisation intensive des écrans, et la vision rapprochée pour la lecture, sur les écrans ou à l’école sont des facteurs d’accélération de la myopie.

Nos conseils pour lutter contre l'aggravation de la myopie

Agir dès le plus jeune âge pour donner plus de chances à votre enfant

La progression myopique annuelle est plus rapide avant l’âge de 10 ans, en particulier chez l’enfant à forte myopie évolutive. Il est essentiel d’intervenir dès le plus jeune âge.  Ainsi vous le préservez d’une détérioration de sa vision, vous lui donnez davantage de chances d’avoir une meilleure qualité de vie. Et vous agissez aussi pour son avenir : la freination de la progression de la myopie limitera le développement de pathologies ophtalmiques sévères à l’âge adulte. 

Les bons reflexes pour préserver la vision de vos enfants

Leur faire passer plus de temps à l’extérieur

Des études ont montré que passer du temps à l’extérieur, idéalement 2 heures par jour, peut réduire le risque de myopie et de sa progression.

Prendre rendez-vous chez un ophtalmologiste pour faire contrôler sa vue

Surveillez régulièrement la vision de votre enfant pour vous assurer que sa myopie, ou d’autres problèmes de vision soient détectés et traités à un stade précoce, ce qui réduit la progression de la myopie et les complications potentielles d’une forte myopie.

Instaurez des pauses visuelles loin des écrans

Réduisez la fatigue visuelle de votre enfant en lui rappelant de quitter les écrans toutes les 20  minutes, de regarder au loin pendant 20 secondes à 20 mètres ( ce qui est aussi recommandable à tout âge).

Freiner la progression de la myopie infantile avec le verre révolutionnaire MiYOSMART de HOYA, conçu pour les enfants et non invasif sur l’œil.

C’est une innovation décisive dans le monde de l’optique, ce verre révolutionnaire, unique par son design freine de 59%* l’évolution de la myopie des enfants, par rapport à un verre unifocal classique et de 60% l’élongation de l’œil*. MiYOSMART de HOYA est une solution simple et efficace pour le plus grand nombre, basée sur un système de défocalisation.

Le verre ophtalmique MiYOSMART est assimilé à un traitement non invasif, sûr et efficace pour le contrôle de progression de la myopie. Il répond à un enjeu de santé visuelle impactant mondialement la vue des enfants et des adultes. Il est issu de la recherche et de l’innovation de HOYA Vision Care, en coopération avec HONG KONG Polytechnic University, réputée dans le monde entier pour ses recherches avancées. Cette innovation est dotée de la technologie D.I.M.S (Defocus  Incorporated Multiple Segments).

* Lam CSY, Tang WC, Tse DY et al. Defocus Incorporated Multiple Segments (DIMS) spectacle lenses slow myopia progression: a 2-yar randomised clinical trial. Br J Ophthalmol. 2020;104(3):363-8.

Cataracte: Perte de transparence et d’élasticité du cristallin.

La cataracte est l'opacification partielle ou totale du cristallin, lentille convergente située à l'intérieur de l'œil. Cette opacification est responsable d'une baisse progressive de la vue, accompagnée de gêne à la lumière (photophobie).

  • La cataracte nucléaire touche le centre du noyau cristallin qui devient opaque et jaune-orangé. Il s'agit d'une cataracte due au vieillissement, et dont l'évolution est lente.
  • La cataracte sous-capsulaire concerne généralement des personnes plus jeunes, diabétiques ou très myopes. L'évolution est beaucoup plus rapide.
  • La cataracte corticale est caractérisée par une opacité des couches corticales antérieures et postérieures du cristallin. Un fond de l'œil permet d'examiner l'état de la rétine et donc de déterminer si une certaine acuité visuelle peut être récupérée après une intervention chirurgicale.

Décollement de rétine

Le décollement de rétine est une maladie ophtalmique rare causant des troubles de la vision d’un seul œil. Cette maladie est considérée comme une urgence chirurgicale relative, c’est-à-dire devant être opérée dans les 24 à 48 heures suivant le diagnostic.

Le décollement de rétine peut mener à une cécité s’il n’est pas traité à temps. Il touche 1 à 2 personnes sur 100 000 en France, chaque année. Les personnes les plus touchées sont les diabétiques et les myopes âgés de 45 à 60 ans. Il est important d’en connaître les symptômes afin de consulter rapidement un ophtalmologiste.

Maculopathie myopique

La macula est la partie centrale de la rétine qui permet la vision précise.
La maculopathie myopique regroupe un ensemble de pathologies qui touchent la macula et qui surviennent chez un patient présentant une myopie généralement importante. Ces pathologies sont principalement les ruptures de la membrane de Bruch, les néovaisseaux choroïdiens myopiques et l’atrophie. Des complications maculaires peuvent survenir au cours de la myopie, comme le rétinoschisis (en rapport avec un étirement des couches de la rétine) ou le trou maculaire.

La myopie forte touche près de 4 % de la population Française. Ces complications peuvent en outre survenir en période d’activité professionnelle (l’âge moyen des néovaisseaux myopiques est de 50 ans). Par ailleurs, des études européennes montrent qu'environ 30% des patients très myopes sont en situation de malvoyance à l'âge de 60 ans.

Mieux comprendre la myopie infantile

La progression myopique annuelle est plus rapide avant l’âge de 10 ans, en particulier chez les enfants à forte myopie évolutive. La myopie résulte principalement de facteurs génétiques, si les parents sont myopes, d’un temps trop long consacré à la vision de près ( lecture, assiduité excessive aux écrans, travail scolaire…) et d’un manque d’exposition à la lumière naturelle lors d’activités en extérieur. Il est essentiel d’intervenir dès le plus jeune âge pour les préserver d’une détérioration de leur vision. On parle de freination de la progression de la myopie pour limiter la perte d’acuité visuelle en dioptrie (la puissance de la correction en lunettes ou lentilles) et ralentir l’élongation de l’œil qui s’allonge pour accommoder une vision floue.

Quand l’œil de l’enfant myope s’allonge trop, trop vite et la distance entre la cornée et la rétine s’accentue et l’image se forme devant la rétine. La myopie se produit généralement lorsque l'œil est trop long. Donc, la lumière ne se focalise pas correctement sur la rétine (la membrane interne de l'œil destinée à recevoir les impressions lumineuses et à les transmettre au cerveau via le nerf optique). Au lieu de cela, les rayons lumineux se concentrent juste en avant de la rétine, ce qui amène les objets éloignés à apparaître flous.

Porter des verres correcteurs unifocaux classiques ne suffit pas, car ils ramènent seulement les images de la vision centrale vers la rétine, mais pas les images provenant de la vision périphérique qui vont se former en arrière de la rétine. L’œil va accommoder, et pour limiter cet effet, il continue à s’allonger.

La progression de la myopie peut être contrôlée en fournissant simultanément deux puissances correctrices : une pour voir net, et une pour stopper l’allongement de l’œil.

C’est ce que fait le verre MIYOSMART avec sa défocalisation hyperopique périphérique : la face avant du verre est composée de centaines de petits segments de puissance convexe (+3,50 dioptries) créant une zone alvéolaire assurant une défocalisation myopique. Il courbe les rayons périphériques et les ramène en avant de la rétine. La progression de l’allongement de l’œil est freiné. 

Découvrez MIYOSMART

Vous souhaitez plus d'informations

Mieux comprendre les différentes maladies oculaires

Nos yeux jouent un rôle capital dans presque tout ce que nous faisons, mais la plupart d'entre nous prenons notre vision pour acquise. Comprendre la façon dont votre vue fonctionne et comment vos yeux changent avec le temps vous aidera à garder votre bonne santé visuelle toute la vie.

Mieux comprendre les différents troubles de la vision

Découvrez MIYOSMART par HOYA VISION

MIYOSMART est le 1er verre ophtalmologique de freination de la myopie de l’enfant avec technologie D.I.M.S (Defocus  Incorporated Multiple Segments). Il est assimilé à un traitement non invasif sur l’oeil, sûr et efficace pour le contrôle de progression de la myopie.

Découvrez MIYOSMART

Parlez en avec votre opticien dès maintenant?

Vous devez prendre un rendez-vous chez votre ophtalmologiste pour qu’il examine les yeux de votre enfant et c’est à l’issue de cette consultation qu’il décidera si votre enfant est éligible aux verres MIYOSMART qui répondent à la très grande majorité des cas de myopie infantile (+90%).

Trouver un opticien du réseau HOYA VISION