Young boy wearing orange eyeglass frames with myosmart lenses smiling at camera

HOYA

MiYOSMART VISION

HOYA MiYOSMART VISION, le premier verre de freination de la myopie par défocalisation myopique

Il existe maintenant un moyen sûr, non invasif et efficace de contrôler la myopie : le verre HOYA MiYOSMART VISION, développé par HOYA en collaboration avec son partenaire de recherche PolyU (Hong Kong Polytechnic University). Sur la base des résultats d'un essai clinique de deux ans, il a été prouvé que MiyoSmart freine la progression de la myopie chez les enfants de 59%3 en moyenne grâce à la technologie D.I.M.S. (Defocus Incorporated Multiple Segments).

 

La myopie, un enjeu mondial de santé

D'après l'OMS, un tiers de la population mondiale est myope aujourd'hui. On estime que 5 milliards de personnes, soit la moitié de la population mondiale, pourraient être myopes d'ici 2050.1

De nombreux facteurs tels que la prédominance des activités en vision de près, la diminution du temps passé à l'extérieur et l'élévation du niveau d'étude laissent à penser que la prévalence de la myopie chez les enfants va augmenter de manière exponentielle. 1

La technologie D.I.M.S, une approche intelligente de la myopie

MiyoSmart avec la technologie D.I.M.S. Cette technologie comprend une zone optique centrale pour corriger l'erreur de réfraction et de multiples segments de défocalisation entourant uniformément la zone centrale (s'étendant jusqu'à la périphérie médiane) du verre pour contrôler la progression de la myopie. Cela fournit une vision claire et une défocalisation myopique simultanément à toutes les distances de visualisation.

  • Freiner la progression de la myopie d'en moyenne 59%3
  • Réduit la progression de l'élongation axiale de 60%3

Un verre conçu pour les enfants

Avec les modes de vie actifs des enfants, le matériau de leurs verres doit être résistant aux chocs pour donner à leurs yeux la protection dont ils ont besoin. MiyoSmart utilise du polycarbonate 1.59 qui est un matériau hautement résistant aux chocs et qui a réussi le test de l' impact de bille à haute vitesse.4

  • Matériau résistant aux chocs, sans danger pour les enfants actifs
  • Protection UV
  • Fin et léger

Pour prendre soin de leur vue, les porteurs doivent :

  1. Passer plus de temps à l'extérieur, minimum 2 heures par jour.
  2. Prendre des pauses pendant un travail de près prolongé et intensif. Règle du 20/20 : une pause de 20 secondes toutes les 20 minutes.
  3. Penser à l'ergonomie visuelle. L'éclairage, la posture et le respect de la distance de travail recommandée sont très importants pour garder ses yeux en bonne santé lors du travail de près.
  4. Faire contrôler ses yeux pour s'assurer que la myopie, ou d'autres problèmes de vision, soient détectés et traités à un stade précoce, afin de réduire les risques d'aggravation de la myopie et ses complications potentielles.
Blue circle logo with icon in centre

Contrôle de la progression de la myopie jusqu'à 60% en moyenne

Blue outline icon with blue shield in the centre

Protection grâce à des verres résistants aux chocs

Protection UV

Avertissement :

Les verres MiyoSmart peuvent ne pas être en mesure de traiter les conditions des personnes en raison de déficiences naturelles, de maladies, de conditions médicales préexistantes et/ou d’âge avancé des consommateurs. Les renseignements contenus dans les documents présents sont des renseignements généraux et ne sont pas destinés à constituer des conseils médicaux.Veuillez consulter votre professionnel de la vue pour plus d'informations avant d'utiliser les verres HOYA MiYOSMART VISION.

Références: 1. Dolgin E. Le boom de la myopie. Nature. 03/2015, vol 519, no 7543, p.276-278 2. Huang H-M, Chang DS-T, Wu P-C. L'association entre les activités du travail de proximité et la myopie chez les enfants - une revision systématique et une méta-analyse. 2015. PLoS ONE 10 (10): e0140419. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0140419 3. CH. Les verres de lunettes Defocus Incorporated Multiple Segments (DIMS) ralentissent la progression de la myopie: un essai clinique randomisé de 2 ans. British Journal of Ophthalmology. Publié en ligne pour la première fois : le 29 mai 2019. doi: 10.1136 / bjophthalmol-2018-313739 https://bjo.bmj.com/content/104/3/363